D-klik Interactiv
Outils réseaux sociaux
Meteo diminuer la taille du texte augmenter la taille du texte Envoyer cette page à un ami Visitez notre page facebook Partager cette page sur Twitter
masque pour le bandeau haut
Montbéliard  > Culture, Loisirs et Sport > Culture scientifique
Imprimer cette page

Culture scientifique

Merveilles du Pavillon des sciences

Ce parc, créé dans les années 90 sur le site d’une ancienne friche industrielle n’est pas seulement un splendide parc paysager.

La Ville de Montbéliard a voulu donner à ce lieu une vocation pédagogique et culturelle.

Montbéliard a ainsi créé, sur le site même, à proximité des aires de jeux, l’Espace Galilée, un élégant bâtiment à la façade de verre surmonté d’une immense voile blanche.

Ici, sur 700 m2, le public peut découvrir des expositions réalisées par le Pavillon des sciences lui-même ou alors en collaboration avec la Cité des Sciences de Paris notamment, mais aussi avec le Palais de la Découverte et tous autres Centres de Culture Scientifique de France.

En effet, le Centre de Culture Scientifique Technique et Industrielle de Montbéliard est une structure dont la mission réside dans la sensibilisation scientifique des publics de tous âges. Très récemment, le Pavillon des Sciences a d’ailleurs été désigné « Pôle territorial de référence de la culture scientifique, technique et industrielle » pour la Région Franche-Comté.

Très souvent, les expositions trouvent leur prolongement dans le parc lui-même, à travers des installations ludiques et éducatives, animées par des animateurs scientifiques du Pavillon.

Le caractère interactif et familial des expositions sont la marque de fabrique de ce Centre de Culture Scientifique Technique et Industrielle. A cela s’ajoutent des conférences, des ateliers, un espace numérique…. Ainsi, ce ne sont pas moins de 75 000 visiteurs qui se rendent sur le site chaque année.

Le restaurant de l’Espace Galilée, quant à lui, offre l’une des plus belles terrasses gourmandes de la ville, face aux jets d’eau du grand bassin.

Se détendre...
Se rafraîchir...
Se promener...

Promenade au parc

Ce parc d'agrément, conçu par Jean-Marc Becker, voué à la culture scientifique et technique, forme une presqu'île de 10 hectares, en centre ville, entre rivière et canal. Il est agrémenté de plus de 100 variétés végétales, d'une peupleraie majestueuse, d'un labyrinthe végétal de 5000 m², et d'un parc ludique et sportif.

Ce jardin urbain mêle habilement le ludique (aires de jeux, parcours de pêche et canoë) à la culture scientifique et technique. Des expositions s’y succèdent chaque année pour favoriser l’éveil des jeunes générations aux sciences et aux techniques.
Le parc a sa propre restauration et favorise toujours l'implantation d'activités nouvelles. Mais ce parc se veut aussi un pôle scientifique avec quatre constructions qui soulignent cette volonté : Le « vaisseau archipel », hommage à Galilée est une sculpture de 40 mètres de haut, dominant le jardin et constituant le plus gros cadran solaire du monde. Un pendule de Foucault de 12 m de haut et de 1,5 tonnes démontre aux visiteurs l'existence de la rotation de la terre. La fontaine de Galilée, sphère d'une tonne flottant sur un socle de granit des Vosges. Enfin un bâtiment semi-souterrain pour les expositions et conférences de vulgarisation des sciences.

Les origines

Le site où se trouve le parc s'appelait autrefois « les prés de la Raisse » ce qui signifiait à l'époque les champs de la scie ou de la scierie. En effet c'est en 1597 que l'imprimeur Jacques Foillet installa une papeterie et une scierie attenante. Sur le site abandonné durant une période à cause des inondations, on retrouve une scierie princière puis après l'annexion à la France, une fonderie s'installe de 1793 à 1968. Après une période de jachère industrielle, la ville de Montbéliard décide de transformer en 1990 (inauguré en 1993) le site abandonné en un grand parc d'agrément, au cœur de la ville, dans lequel la nature et la flore y ont repris toute leur place. Le projet du parc a obtenu le premier prix au concours national des éco-mairies en 1991. Ce parc avec des facettes multiples a été accueilli avec beaucoup de chaleur par les Montbéliardais. Finalement malgré la toponymie, le Près-la-Rose porte bien son nom.

Estivales du Près-la-Rose

Il est l'un des lieux de sortie préférés. Fleuri au printemps, givré en hiver, en été, le grand parc du Près-la-Rose s'anime davantage, puisqu'il accueille une riche programmation de concerts, d'expositions et d'animations en tous genres.

Lors des Estivales du Près-la-Rose, différents acteurs culturels de la vie montbéliardaise proposent au public une grande diversité de rendez-vous gratuits : jazz, folk, country, rock, variété... . Leur leitmotiv : « animer Montbéliard tous les jours, tout l'été et pour tous ! ». L'occasion de goûter à la bonne humeur et à la convivialité, en flânant le long des jardins ou encore en s'asseyant sur les bancs et les pelouses du parc.

Ouvrez bien grand vos yeux et vos oreilles !

L’harmonie entre sens et science

Plan de l'île en mouvement
L'île en mouvement

Le projet de l’Ile en mouvement se structure autour de plusieurs thèmes de découverte progressive, dans lesquels le visiteur sollicite ses sens et devient acteur de son initiation au mouvement. Tout invite à s’immerger dans un univers qui étonne, questionne, informe de manière ludique, naturelle et expérimentale, touchant ainsi tous les publics.

Installé dans le prolongement du parc le Près-le-Rose, le parcours de découverte scientifique, créé en collaboration avec le professeur Alain Berthoz, professeur au Collège de France et chercheur au CNRS, abritera le nouveau « Pavillon des Sciences et du mouvement » ainsi qu’un bâtiment destiné à l’accueil des cyclistes et des touristes.

Cet espace de détente, de jeux et de découverte culturelle et scientifique sur une dizaine d’hectares se situe au bord de l'euro véloroute Nantes-Budapest.

Ce projet porté par Pays de Montbéliard Agglomération, se compose de loisirs urbains, d’un parking, d’une aire de camping-cars, d’une station de vélos. Dans un souci de cohérence, la Ville de Montbéliard financera la part liée aux travaux d’agencement du port pour confirmer sa vocation technique, touristique et paysagère.

Contact

Villa Chenevière - Parc du Près-la-Rose
3, rue Charles Lalance
25200 Montbéliard
tél. 03 81 97 18 21
fax. 03 81 97 19 19
Courriel : galilee@pavillon-sciences.com

 

Mairie de Montbéliard - rue de l'Hôtel de Ville, 25200 MONTBÉLIARD - Tél. 03 81 99 22 00 - Fax : 03 81 99 22 64 - CONTACT - Mentions légales
m.montbeliard.fr

Espace presse

Mairie et citoyenneté


En 1 clic

À la découverte de la ville

Vie quotidienne

Culture, Loisirs et Sport


Grands projets

Vie économique

D-Klik interactiv - 03.81.85.18.68