Projets et relations internationales

Burkina Faso

Solidarité et coopération décentralisée 40

Dans le cadre des Objectifs Mondiaux pour le Développement, les Villes de Ludwigsburg et de Montbéliard se sont engagées en faveur du  Burkina Faso. 

Depuis 2006, chacune des deux villes intervient auprès d’une commune de la Province du Bam du nom du lac, Kongoussi pour Ludwigsburg, Zimtanga pour Montbéliard. Cette commune rurale de 29 villages se situe au nord d’Ouagadougou, aux portes du Sahel. 

En lien avec Pays de Montbéliard Agglomération, Montbéliard y mène une action sur un projet intégré et vertueux Eau /Assainissement / Maraichage /Protection du Lac Bam. 

Ainsi, depuis 10 ans, de nombreux forages ont été créés. Zimtanga dispose actuellement d’un forage pour 800 habitants, l’accès à l’eau potable s’est donc fortement développé avec un service de l’eau susceptible d’agir de manière préventive. Des latrines Ecosan ont été installées et aujourd’hui, les habitants les prennent en charge financièrement. Ce dispositif hygiénique se révèle vertueux tant au niveau de la filière maraichère durable que de la protection du lac Bam sur lequel l’Etat burkinabé intervient également. 

En lien avec Bourgogne Franche-Comté International au Nord et le cabinet Corade au sud, avec l’aide de l’Etat, l’objectif est désormais poursuivre les actions, de garantir leur pérennité en accompagnant le Maire, Macaire Ouédraogo, dans le développement économique durable de sa commune. 

Ludwigsburg, notre jumelle

Dès 1950, Lucien Tharradin, maire de Montbéliard, engage un rapprochement avec la Ville de Ludwigsburg. Le prélude au premier jumelage franco-allemand.

L’union des deux villes est scellée officiellement le dimanche 6 mai 1962 par Jean-Pierre Tuefferd et Anton Saur et le dynamisme de leurs échanges est distingué à plusieurs reprises : le prix France-Allemagne en 1975, le Drapeau d’honneur du Conseil de l’Europe en 1989 ainsi que le prix De Gaulle-Adenauer en 1990.

Précurseurs de la réconciliation pour une Europe en paix, les maires initiaux ont ouvert la voie de l’exemple. Aujourd’hui, les deux maires s’associent et encouragent les jeunes de 13 à 27 ans à s’engager de façon citoyenne dans les grands enjeux de société. Le Prix Lucien Tharradin récompense chaque année les lauréats. 

Outre les traditionnels échanges sportifs, culturels, scolaires, le jumelage s’engage en faveur des défis mondiaux et européens. Depuis 2006, une action commune de coopération décentralisée est ainsi menée au Burkina Faso, dans la Province du Bam, du nom du lac, poumon économique de la région. Ces projets solidaires œuvrent pour le Développement économique durable.

informations pratiques

Contact

Mairie de Montbéliard
Rue de l'Hôtel de Ville

03 81 99 22 00
Documents
Commentaires