EN RAISON DU COVID 19, l'actualité de la Ville de Montbéliard et de ses services est susceptible d'être perturbée. En savoir plus.

Reconversion du site du château

Château de Montbéliard

Vieux d’un peu plus de 1 000 ans, le château de Montbéliard connaîtra après le départ du Conservatoire un renouveau complet avec pour objectif de devenir un haut lieu du tourisme et de la culture.

Faire du château un levier de développement touristique et économique

"Classé aux Monuments Historiques, demeure des Wurtemberg pendant des siècles, le château de Montbéliard a un passé prestigieux, une histoire unique et féconde. Pourtant, il reste méconnu et peu fréquenté en dehors du musée. C'est pourquoi, nous voulons en faire un haut lieu touristique et culturel à l’échelle régionale, voire nationale, à l’image du Haut-Koenigsbourg en Alsace ou de la Citadelle à Besançon. Par le projet que nous portons, nous voulons valoriser la cité haute de la ville pour en faire un levier de développement touristique et économique ainsi qu’un nouveau lieu de vie pour les Montbéliardais et les habitants de l’agglomération. La reconversion complète du site s’opérera sur une période de 10 à 12 ans. Elle s’appuiera sur trois thèmes majeurs : la grande histoire des Wurtemberg, les histoires de territoire et les arts et merveilles de la nature."

Des travaux répartis dans le temps

La reconversion du site du château est un projet très important. Il va mobiliser des compétences, de l'argent sur plusieurs années et ne peut se réaliser en une seule fois. Les travaux vont être répartis dans le temps. Il s’agira en premier lieu de mettre en valeur le site dans son environnement urbain en réaménageant ses abords immédiats. Les travaux au château proprement dits commenceront par le circuit historique qui sera revu et agrandi. En parallèle, les études pour la rénovation du Logis des Gentilshommes et des bâtiments annexes se poursuivront. La muraille sud sera rénovée. Elle pourrait être dotée d’une liaison verticale, un ascenseur panoramique par exemple. Ce sujet mérite d’être encore approfondi avec les services de la DRAC qui est étroitement associée au projet.
Les réserves des collections des musées, aujourd’hui éclatées sur plusieurs sites, seront réaménagées. Le corps de logis du château, qui abrite actuellement le musée, sera reconfiguré. Les travaux s’achèveront par la réfection complète de l’esplanade et la rénovation du musée Beurnier Rossel dont la thématique évoluera pour mettre également en avant l’épopée industrielle et faire le lien avec Montbéliard aujourd’hui.

11000

La surface totale du site

+30 Md' euros

Le coût estimé du projet

12 ans

Durée estimée de réalisation

Les premiers changements visibles d’ici fin 2024 début 2025

Dès l’an prochain, les travaux destinés à mettre en valeur le site commenceront. Fin 2024 début 2025, les abords du château auront été transformés. Le nouveau circuit historique, dans les tours sera ouvert au public et l’esplanade du château en partie aménagée. Ceci permettra de créer un premier grand événement annuel. La Ville a pour cela plusieurs idées : un grand son et lumière, un festival de musique, du théâtre de plein air, un pique-nique géant…
Certaines étapes sont néanmoins susceptibles de jouer sur le planning comme les fouilles archéologiques et les différentes études encore nécessaires. Bien qu’elles puissent, il est vrai, retarder les travaux, elles sont indispensables à la bonne compréhension de l’histoire et de l’évolution du site. Et les découvertes éventuelles pourront alimenter le contenu des futures salles.

Un musée entièrement revu pour une nouvelle expérience de visite

Le musée du château évoluera pour intégrer un cabinet de curiosités inédit, véritable articulation entre le circuit historique et les collections de sciences naturelles, d’archéologie et des beaux-arts. L’ensemble du parcours muséographique sera revu. Les différentes collections actuelles seront toujours là, mais elles seront présentées différemment. Des salles d’exposition temporaire seront conservées.
Le tout profitera de l’apport des nouvelles technologies pour offrir une expérience de visite inédite qui s’adressera à tous, petits et grands, amateurs éclairés d'histoire ou non.

L'histoire du site documentée comme jamais auparavant !
-

Un travail historique documenté

Il est important de préciser que la Ville s’est entourée de nombreux experts. Pour la partie historique, elle a fait appel à un cabinet spécialisé qui travaille sous le contrôle d’un comité historique, dont la DRAC fait également partie. Avec leur aide, la collectivité est en train de documenter, comme cela n’a jamais été fait auparavant, l’histoire du château et la vie des Wurtemberg à Montbéliard. Pour cela, les personnes en charge de la documentation historique sont allées chercher des informations dans les archives locales, départementales, régionales et nationales, en France et en Allemagne.

Un projet global aux multiples dimensions …

Site patrimonial et culturel, berceau de l’histoire locale, le château est également une des pierres angulaires de la redynamisation du centre-ville. Sa reconversion est un projet global à dimensions multiples qui portent aussi bien sur l’urbanisme, le patrimoine, l’histoire et la culture, l’économie et le tourisme.

Urbanisme

Les abords du château vont être réaménagés. La Ville souhaite rendre le site plus accessible en retravaillant la rue des Tours et la rue du Château. Ces aménagements constitueront un écrin au château afin de mettre davantage en valeur sa présence et son architecture.
La liaison verticale sur la muraille sud (un ascenseur panoramique par exemple), si elle est validée, évitera aux piétons un détour de plusieurs centaines de mètres pour rejoindre le secteur des Blancheries et du parc de Près-la-Rose, depuis le centre-ville et inversement. Un travail de fond est en cours avec la DRAC, sur ce point notamment. 

Patrimoine

Edifié sur plusieurs siècles, le château présente une architecture originale. Avec ses annexes (Logis des Gentilshommes, chancellerie, châtel-devant…) il constitue l’ensemble patrimonial le plus remarquable de Montbéliard. A ce titre, il doit être conserver et entretenu. De nombreux travaux de rénovation sont donc prévus dans le projet de reconversion qui concernera à terme tous les bâtiments, l’esplanade et les murailles. 

Histoire et culture

Le château conserve, à l’abri derrière ses murs épais, de nombreux témoignages de la vie passée. Les collections du musée, retracent ainsi 300 millions d’années d’histoire locale. Dans le cadre du projet de reconversion, leur présentation va être revue. Une nouvelle muséographie sera proposée, plus adaptée, plus parlante, elle bénéficiera des apports des nouvelles technologies et offrira une nouvelle expérience aux visiteurs, dite immersive.

Economie et tourisme

Donner vie au château, passe enfin par le développement d’une offre d’animations et de services destinée à attirer les montbéliardais et les touristes. Pour cela, la Ville a intégré au projet la création de nouvelles animations et l’implantation d’activités à caractère commercial du type restauration, hôtellerie, boutique souvenirs… susceptibles d’être portées par des privés.

… reposant sur un projet scientifique et culturel

Labellisé Musée de France, le musée du château se doit d’inscrire son travail dans un cadre défini  par un Projet scientifique et culturel (PSC). Il s’agit d’une sorte de schéma directeur des musées, dans lequel on précise notamment quelles histoires raconter, avec quels objets des collections pour les illustrer et surtout à quels publics elles sont destinées. La place du visiteur est au centre de la réflexion. Aujourd’hui en cours de rédaction, le PSC tient compte du projet global de redynamisation du site du château et définit, dans ce cadre, les enjeux et objectifs des musées de Montbéliard pour les années à venir. Il s’agira notamment de relier entre elles les différentes collections (sciences naturelles, beaux-arts, archéologie, ethnologie régionale…) en proposant un nouveau parcours qui racontera 300 millions d’années d’histoire du territoire, avec une attention particulière donnée à l’histoire du château et de la famille Wurtemberg.

Un coût important que la Ville partagera avec ses partenaires

Plusieurs dizaines de millions d’euros seront nécessaires pour conduire à bien la reconversion du site du château. Le montant global se précise au fur et à mesure que les études avancent. Il dépendra au final de l’état structurel des bâtiments, en cours d’expertise, et des exigences des Monuments Historiques. Quoi qu’il en soit, la Ville ne pourra pas financer l’intégralité des travaux toute seule. C’est pourquoi, elle sollicitera ses partenaires habituels, l’Etat, la Région, le Département, Pays de Montbéliard Agglomération, la Banque des territoires…
Des acteurs privés pourront également prendre part au projet, par le bais du mécénat ou en investissant dans l’opération, notamment pour tout ce qui concerne l’offre commerciale et touristique : restauration, hôtellerie, boutique…